L’annulaire est le quatrième doigt de la main. 
On l’appelle annulaire, car c’est le doigt sur lequel on porte le plus souvent les anneaux et les bagues, et notamment l’alliance, le symbole du mariage. Mais pourquoi l’alliance se porte-t-elle sur l’annulaire ?
Pour répondre à cette question, on se tourne vers l’Asie, où il y a une belle et convaincante explication donnée par les Chinois.
Dans cette explication chacun de vos doigts représentera une ou plusieurs personnes :
* Le Pouce représente vos parents.
* L’Index (second doigt) représente vos frères et sœurs.
* Le Majeur vous représente (c’est celui du milieu).
* L’Annulaire représente votre partenaire.
* L’Auriculaire (le plus petit) représente vos enfants. 

Tout d’abord, collez vos mains paume contre paume, ensuite pliez les doigts du milieu pour les mettre dos à dos.
Les extrémités des trois autres doigts et du pouce sont ouvertes et collées, comme le montre la photo.
Maintenant, essayez de séparer vos pouces (vos parents). Ils vont s’ouvrir, parce que vos parents ne sont pas destinés à vivre avec vous tout au long de votre vie, et doivent vous quitter tôt ou tard.Recollez vos Pouces.
Séparez vos index (vos frères et sœurs).Ils vont aussi s’ouvrir, parce que vos frères et sœurs auront leurs propres familles et leurs propres vies.Recollez vos index.
Essayez de séparer vos petits doigts (vos enfants). Ils s’ouvrent aussi, parce qu’un jour vos enfants vont grandir, se marier, s’installer dans leur propre maison et gérer leur vie.Recoller vos petits doigts.
Enfin,  essayez de séparer vos annulaires (votre conjoint).
Vous allez être surpris, car vous n’y arriverez pas. Le mari et la femme sont réunis par un lien sacré et doivent rester ensemble toute leur vie pour le meilleur et le pire.
C’est touchant ! Quelle belle vision de l’amour !

 

La Page Témoignage ne pourraît elle être raftaichie ? On y trouve des textes de 2006 et 2008 qui ...ont fait leur temps . Dans les deux derniers N° de l'ADF il y a deux beaux textes qui mériteraient de figurer sur le site :

  • Le témoignage du " Primo Retraitant "
  • Le très beau témoignage de Martin Brochier dans le dernier N°

La mise à jour du site représente un très gros travail c'est certain et quelques rubriques sont régulièrement mises à jour ( Actualité notamment ) d'autres : " Messages personnels " ne sont que très peu utilisées ( je viens de l'écrire recemment), la rubrique " Témoignages " est en panne depuis un certain temps.

 

Bon courage à tous.

Oui c'est bien la question que je pose car après un bref mail de Claire au printemps dernier , je ne lis aucun message dans cette rubrique.

Qu'en attendez vous ?

Quels messages personnels souhaitez vous recueillir ? De quel genre et sur quels sujets. Car par ailleurs on trouve des articles très interressants dans la rubrique : Vie des groupes , Enseignement ...mais là quel est l'objectif recherché

Webmaster , merci de me répondre.

 

 

Je vous avertis tout de suite, je n'ai aucune nouvelle extraordinaire, aucun débat palpitant à lancer...mais la curiosité de voir ce que donne ce nouveau moyen de communiquer entre nous......alors, j'ai décidé de tester, de voir ce que donne un article destiné au "débat interne"

foulardsC'est une nouvelle étape dans la vie de la Communion Notre-Dame de l'Alliance ! Chacun, et pas seulement les modérateurs ou les spécialistes de la communication, peut apporter sa contribution dans l'une ou l'autre des "régions" et dans l'une ou l'autre des rubriques du menu inférieur, regroupant divers "documents".

Si vous cliquez sur "j'envoie un article" vous ouvrez une fenêtre de traitement de texte. N'oubliez pas de mettre un titre (dans la case "titre" et non pas au début de votre texte) ! Pour la suite, comme sur Word ou d'autres logiciels, vous avez des boutons pour mettre des mots en gras ou en italique, faire des listes à puce etc. Vous pouvez également préparer votre texte comme d'habitude sur votre PC, et l'insérer par copier-coller.

Pour éviter que les visiteurs aient des kilomètres de texte à consulter, nous n'affichons que le premier paragraphe. Veillez à ce qu'il entre dans le vif du sujet ! Et vous insérez la balise "lire la suite" (bouton en bas de la fenêtre).

Avant de l'envoyer, précisez (en bas de page) la section (choix possible : régions ou documents) et la catégorie (selon l'origine ou la nature du document que vous envoyez). Précisez aussi le "niveau d'accès" souhaité. Nous n'en utilisons que deux :
- public pour les pages que tout visiteur peut lire
- enregistré pour les pages partagées seulement avec les frères et sœurs de la Communion

Et puis n'oubliez pas une autre façon toute simple de participer : vous pouvez toujours ajouter votre commentaire en bas d'un article qui vous a intéressé ou sur lequel vous souhaitez réagir (les commentaires ne sont visibles que par les membres inscrits).