Imprimer

piscine « Lève-toi et marche ! » Energique parole de Jésus qui releva le paralysé de Capharnaüm (Mc 2), l’infirme de Bethesda (Jn 5), et qui vient encore insuffler aux chrétiens d’aujourd’hui conversion, courage et dynamisme. Cette parole, la Communion Notre-Dame de l’Alliance veut la méditer cette année. C’est pourquoi, de toutes les régions, la voix de ses conseillers spirituels s’en fait l’écho en ce mois de janvier...

« Lève-toi » est une parole de réveil et de résurrection… « Lève-toi » est une invitation à réveiller l’espérance qui est en nous. Nous pouvons transformer le présent et construire notre avenir. Nous savons en qui nous avons mis notre espérance. Je peux me tenir debout puisque c’est Jésus qui me le dit. Relève-toi, passe de la simple confiance à la foi, passe de la guérison de ta blessure à la fidélité de ta promesse. Tel est le double chemin à parcourir pour entrer dans le salut de Dieu, don gratuit, disponible pour tous, accessible à tous.
Yves, diacre permanent et Agnès Cormier,
NORMANDIE

 

« Lève-toi et marche », cela veut dire : ne reste pas sur des regrets ou sur des souffrances stériles. Regarde autour de toi le monde qui continue à vivre. Ouvre tes yeux pour voir ce qu’il y a de beau et de bon. La paralysie qui empêche de se lever doit être surmontée avec la grâce que Dieu donne à chacun en son temps. Laisse-toi guérir par le Seigneur.
Michel, diacre permanent et Maryse Devaux
LORRAINE-CHAMPAGNE-ARDENNE


mainsLe chrétien est un homme ou une femme d’espérance, « joyeux dans l’Espérance » disait saint Paul, tout tendu vers l’avant et dans l’exercice de la charité. Plus nous nous donnons, malgré les épreuves, plus nous éprouvons la joie du don. Nous lever donc, et semer l’amour là où il n’y a pas l’amour, par notre prière, notre délicatesse, notre patience, notre pardon s’il en est besoin.
Père Dominique Bostyn
AQUITAINE


Pour nous au quotidien, « Lève-toi », une invitation à prendre cœur, à repartir dans la vie, avec un nouveau goût de la vie, un re-départ, sans doute onéreux mais tout autant nécessaire. Dans l’obscurité du moment, « Lève-toi » est un appel au réengagement toujours riche de promesses. On n’a jamais épuisé, ni les épreuves, ni les richesses de l’Amour. La pointe d’humour, non dépourvue de vie spirituelle ! chaque matin, mon réveil me transmet un ordre vigoureux : « Pierre, lève-toi ! » Aussitôt jaillit ma première prière : « Seigneur, lève-moi ! » Et c’est comme s’il me prenait la main…
Père Pierre Emprou
PAYS-DE-LOIRE VALLEE


« Qui demande reçoit » a dit Jésus. C’est absolu. Chaque fois que je demande, il répond… pas forcement comme je veux, il sait mieux que moi ce dont j’ai besoin, mais il répond TOUJOURS. Il n’est pas menteur. S’il répond, c’est qu’il entend. S’il entend, c’est qu’il est là ! Il est même plus présent à nous que nous ne le sommes nous-mêmes ! Si je lui parle… il sait avant moi ce que je vais lui dire ! JE NE SUIS JAMAIS SEUL !
Père Guy de Fatto
RHONE-ALPES


halageJe rends grâce ! Je rends grâce avec tous les frères et sœurs qui m’ont été donnés. Sans ignorer l’envers du décor que la vie se charge de me rappeler tous les jours ! Si c'était à refaire, je referais tout, avec cette certitude acquise dans toutes les situations accompagnées, qu'il faut accepter de partir dans l'inconnu, petit, mais confiant. Vous n’êtes pas seuls dans les combats les plus harassants. Le prêtre, lui non plus, ne chemine pas seul. Nos vies peuvent apparaître bien différentes dans leurs histoires, leurs failles et leurs grâces, peut-être sont-elles comme des chemins de halage auprès du grand fleuve de la vie, - et de la grâce - chemins très proches, pas vraiment parallèles, qui se confondent parfois.
Père Rémi Jaunet
PAYS-DE-LOIRE BOCAGE


Chacun d’entre nous, dans son histoire unique, reçoit des autres l’assurance pour vivre et marcher et « réalise » aussi son « Désir inconscient de Dieu » (selon le titre d’un beau livre de Jean-François Noël). Désir de Dieu enraciné au plus profond en lui et révélé par la parole mystérieuse du Seigneur Jésus.
Père Jean-Yves Le Bras
BRETAGNE


cheminLa Communion commence d'abord avec le Seigneur qui vous prend là où vous êtes, sans condamnation, mais pour trouver avec vous une voie qui vous mènera vers la maison du Père. A travers vos rencontres, c'est Jésus qui vous touche et vous guérit les uns par les autres et vous invite à la paix du cœur.
Père Michel Graeff
MIDI-PYRENEES


Que Celui qui est venu prendre notre regard en cette douce nuit de Noël, vous donne de savoir prendre le sien pour regarder cette nouvelle année 2010 comme un temps de joie, de grâce et de paix. Qu’Il illumine le chemin qui est le vôtre et vous garde dans son amour.
Père Pierre Jansen
PROVENCE


À Bethléem, le Nouveau-né est venu pour la famille humaine. Silencieux, ne rêve-t-il pas d’un Noël autrement ? « Vous êtes tous frères », « je vous laisse ma paix », « confiance », entendrons-nous de ses lèvres. L’Enfant de Bethléem suscite un Noël autrement, dans l’accueil du plus fragile, dans le temps et le sourire donnés aux isolés, aux malades, aux personnes âgées, aux étrangers, aux retenus et aux détenus, et aussi dans la joie familiale et évangélique. Avec l’arrivée de son visage, tant attendu mais surprenant de beauté et de vérité, des chemins inespérés s’ouvrent…
Monseigneur Pierre d’Ornellas
ARCHEVEQUE DE RENNES, DOL ET ST MALO
Evêque référent de la Communion ND de l’Alliance