Index de l'article

 

Le cardinal Vingt-Trois rappela la grandeur de l’homme dans le plan de Dieu et de son Eglise (Constitution pastorale Gaudium et Spes) : « L'homme est dans le monde parce que Dieu l'a voulu, et Dieu a voulu l'homme pour qu'il soit son partenaire. Et ce partenariat entre Dieu et l'homme repose essentiellement sur la capacité que chaque homme a en lui de choisir et de vivre dans la liberté. C'est parce que l'homme est libre qu'il peut devenir partenaire de Dieu. »
Enfin, le rassemblement de ce cinquantenaire offrit aux  participants de revivre le Concile par des images d'archives et d’en découvrir les fruits bien vivants grâce aux témoignages de religieux et de laïcs ayant découvert ou approfondi la foi.
Nous qui avons vécu ce temps fort inoubliable auprès de la grotte de Massabielle, nous avons ressenti un appel à découvrir plus amplement que Vatican II est un trésor pour l’Eglise, « un trésor qui mérite d'être approfondi et exploité… une carrière que nous n'avons pas encore entièrement exploitée » comme l’exprima Mgr  Ulrich. Et nous vous invitons à fêter le jubilé de Vatican II par les célébrations qui auront lieu dans vos diocèses aux alentours du 11 octobre 2012. Pour témoigner de la présence et de l’œuvre du Christ dans nos vies, la Communion y a toute sa place.