Imprimer

ADF-Jeanine-Rencontres-Europennes-Bxl-2013J’ai eu l’occasion de pouvoir participer aux “Rencontres Européennes” à Bruxelles les 11-12-13 octobre. “L’occasion” parce que Martin, notre nouveau modérateur avait accepté d’y intervenir pour un atelier sur la famille et que ce WE coïncidait avec notre récollection ouverte pour des couples à Spa.

Ces rencontres s’adressaient en particulier aux “jeunes adultes chrétiens, actifs dans la vie professionnelle, familiale ou associative”. C’était donc en même temps un honneur pour moi, car je ne suis plus ni l’un ni l’autre.

C’était une initiative dans le cadre de l’année de la Foi, avec le but de “donner de l’intelligence à une foi du cœur” et d’offrir à chaque participant l’occasion degrandir dans la foi et l’amour de l’Eglise. Au programme figurait une diversité de personnalités internationales de haut niveau du monde de la politique (entre autre Christine Boutin), de la foi (Mgr. Léonard et Nicolas Buttet), de l’éthique, de l’économie et des media. On pouvait écouter leurs témoignages, leurs parcours, les difficultés, les pièges à éviter, leurs moyens utilisés pour unir et développer l’éthique chrétienne dans la vie personnelle et surtout professionnelle.

Le Christ était bien au centre du programme: le vendredi sous le thème “le Christ, Avenir pour l’Europe” et le samedi “Le Christ dans la Cité”.

Le samedi après-midi on avait l’occasion de participer à deux des dix ateliers-carrefours proposés. Dans l’atelier “La Famille, source de bonheur” on a témoigné de la force du noyau familial et de la mission qui lui est destinée. Martin Brochier rentrait en dialogue avec un couple Espagnol, pour qui l’épreuve d’un nouveau-né souffrant d’une malformation cardiaque était devenue le tremplin pour une mission beaucoup plus large pour des familles pareillement éprouvées. Le témoignage vécu de Martin en tant que divorcé fidèle était bouleversant et largement accueilli dans un silence impressionnant. La conclusion de cet atelier était manifestement qu’une épreuve dans la famille peut être l’occasion d’un abandon plus large au projet de Dieu sur nous.

L’autre atelier auquel j’ai participé traitait de “laNouvelle Éthique Mondiale”, qui s’est imposée à une vitesse foudroyante dans le monde d’aujourd’hui et sur laquelle les nouvelles lois se sont fondées. De vrais défis pour nous chrétiens et un appel au discernement ! De la quarantaine de participants, j’étais une des plus âgées, pour vous dire à quel point les jeunes chrétiens dans la vie active et professionnelle se sentaient interpellés.

En conclusion: quelle grande joie d’avoir pu participer à ces rencontres Européennes. La présence et la participation active de tant de jeunes – en tout il y avait quelques 300 participants- était un encouragement pour notre mission d’évangélisation nouvelle du monde actuel. Quel défi pour l’Eglise!

http://www.european-encounters-2013.eu

Jeanine Gilis (Belgique)