Imprimer
Catégorie : en Belgique

Ce vendredi 14 février, nous avons organisé notre septième veillée de prière depuis Toussaint 2006. C'est à Louvain-la-Neuve qu'elle a eu lieu cette année. Nous avons préparé cette veillée avec un couple et un prêtre de l'Emmanuel, fraîchement arrivé dans notre paroisse. Il vient d'Avignon et avait déjà entendu parler de la Communion en France.

C'est dans une grande joie que nous avons reçu les 15 couples présents. Nous avons commencé par un chant pour rendre gloire à Dieu, puis un petit mot d'accueil pour expliquer ce qu'est laCommunion et que la veillée de ce jour est un cadeau que nous voulons leur offrir car le sacrement de mariage nous tient vraiment à cœur.

 

Affiche st valentin 2014Le père Yannick nous a lu la parole de Dieu dans Jean 15, 9-13. « À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : "Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime." »

Il est très difficile de résumer une homélie si dense mais en voici quelques points. Jésus se donne totalement et trace le chemin de la vie conjugale qui est un don jusqu’au bout, qui ne se reprend pas. L’amour ne se mesure pas au ressenti que j’ai pour mon conjoint mais l’amour est un acte de la volonté. Et nous arrivons alors à la gratuité de l’amour qui nous permet d’aimer l’autre comme Jésus nous a aimés. Pour terminer par le lien sacré du mariage qui est chemin de sanctification personnel et mutuel.

Ensuite Thierry nous a livré son témoignage, simple et touchant.

Nous sommes rentrés dans le cœur de la veillée où plusieurs démarches ont été proposées : prier pour son conjoint dont le nom était écrit et déposé dans un panier, prendre un temps pour s'assoir en couple et parler à deux en s'appuyant sur des questions clés, vivre le sacrement de réconciliation et, pour finir, renouveler le OUI du mariage. Quel bonheur que de voir ces couples prendre le temps pour se poser et continuer à construire leur couple, de le remettre dans lesmains de Dieu et de recevoir de nouvelles forces dans le renouvellement du OUI pour poursuivre le chemin de la fidélité.

Comme le mariage est une grande fête, nous avons voulu terminer cette veillée par un moment festif autour d’un petit verre. Nous avons pu échanger avec tous ces couples heureux du moment qu'ils venaient de vivre et proposant de faire de la publicité pour la prochaine fois car cela les avaient profondément touchés.

Malgré la séparation, le Seigneur nous donne de croire à ce sacrement de mariage et de rester fidèle à notre conjoint. Croyons que notre fidélité est un terrain fertile pour d'autres et n'ayons pas peur d'organiser ces veillées pour les couples. C'est le cœur dans une grande joie que je suis allée à cette veillée sachant que le temps investi pour toute cette préparation était un temps béni pour le Royaume de Dieu.

Marie-France (Louvain-la-Neuve) et les six autres membres présents.