Depuis notre participation bilingue à Bruxelles-Toussaint 2006, j'ai toujours gardé le désir dans mon cœur d'organiser un jour ou l'autre une récollection ouverte en néerlandais (ma langue maternelle), aussi bien pour les Flamands (= les personnes néerlandophones de Belgique) que pour les Hollandais (des Pays-Bas). Les temps n'étaient pas mûrs...
(note : le flamand est la même langue que le néerlandais. Il y a une différence d'accent et de vocabulaire qu'on pourrait comparer à la différence entre l'anglais (de la Grande-Bretagne) et l'américain (des États-Unis): on se comprend sans problème).

En plus,  cette arepas à bonheidennnée, nous fêtons le jubilé des 25 ans de la Communion en Belgique : c'était pour nous une occasion supplémentaire à saisir pour relancer le projet d'une récollection en région néerlandophone. Ce père, ayant des liens proches avec le Foyer de Charité de Bonheiden, notre choix du lieu était vite fait.
(note : il existe deux Foyers en Belgique: un dans la région Flandre (=néerlandophone) à Bonheiden proche de Malines, et l'autre dans la région Wallonie (=francophone) à Spa-Nivezé où aura lieu notre réco ouverte pour couples mariés et fiancés avec Mgr. Léonard à Toussaint 2009).

Après avoir invité avec tous les moyens possibles, aussi bien les Flamands que les Hollandais,  je ne cache pas que une semaine avant la réco, j'étais déçue du petit nombre de réactions... Peut-être fallait-il même annuler la rencontre?... Non! Il paraît en effet que l'Esprit Saint agit "à midi moins une" (comme me disait Louisette) et voilà que nous nous retrouvions le samedi matin le 21 février au Foyer de Charité de Bonheiden avec 10 participants et le père Jan: parmi eux deux personnes des Pays-Bas - voilà le caractère "international" de cette réco!