Editorial

incarnation2

Un nouveau miracle de Noël vient de s'accomplir. Le ciel est descendu sur la terre pour venir illuminer nos cœurs. « Joie au ciel ! Exulte la terre ! » (Ps 96, 11). « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur. » (Lc 1, 46-47). Cette joie, nous l'avons reçue dans la nuit de Noël, malgré ou plutôt à cause de notre épreuve de la solitude. Ce moment est un de ceux où la séparation de notre couple et de notre famille est le plus visible. J'ai en mémoire ces paroles d'amis : « Que fais-tu à Noël ? As-tu tes enfants avec toi ? ».

Pourtant, cette joie est là, et bien là. Il ne s'agit pas d'une émotion. Elle est un don de Dieu. Ce don est renouvelé chaque année en ce temps béni en vue de nous inviter à L'accueillir avec foi et espérance. Soyons sûr que ce petit enfant que nous contemplons dans la crèche est venu pour nous donner la vie ici-bas, pour grandir en nous et nous élever vers Celui qui est notre Père. Son incarnation dans nos vies d'hommes et de femmes mariés, éprouvés par la séparation ou le divorce , est le plus beau présent que nous recevons chaque année. Il nous est donné pas seulement pour un jour ou afin de nous réconforter, mais bien pour toute cette nouvelle année qui s'ouvre à nous. Soyons sûrs qu'Il est et qu'Il demeure dans le cœur de chacun, chaque jour. C'est une bénédiction et une grande joie.

N'est-ce pas une invitation à faire de notre vie une offrande remplie de cette joie ? Cette invitation est un admirable échange avec notre Seigneur. « Demeurez en mon amour » (Jn 15,9). « Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète » (Jn 15,11). Lors de la prière des foyers, nous disons en communion les uns avec les autres : « Esprit Saint, Esprit du Père et du Fils, nous te rendons grâce ; en Toi nous est donnée la joie promise par Jésus ». Oui, soyons en action de grâce pour avoir reçu dès maintenant la joie de Dieu.

Puissions-nous vivre cette nouvelle année, le cœur habité par la joie de notre Père et coopérant à son projet d'amour pour chacun de nous, notre conjoint, nos familles, nos amis prêtres, l'Église...

Que Notre-Dame de l'Alliance nous entoure de sa présence pour laisser grandir en nous Celui qu'elle a porté dans ses entrailles.

Louisette et moi, nous souhaitons à chacun de vous et à vos familles une bonne et sainte année 2011, illuminée par la joie de Noël.