Enseignements

misericorde-et-veriteComme il en a pris l‘habitude, le mouvement Miséricorde et Vérité (1) donnait rendez-vous le 12 novembre dernier à ses adhérents et sympathisants au Foyer deCharité « Les Sources » à Combs-la-Ville.

 

pape françoisLors de la Messe solennelle d'inauguration de son Pontificat le 19 mars, jour de la fête de saint Joseph

« Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse » (Mt 1, 24). Dans ces paroles est déjà contenue la mission que Dieu confie à Joseph, celle d’être custos, gardien. Gardien de qui ? De Marie et de Jésus ; mais c’est une garde qui s’étend ensuite à l’Église, comme l’a souligné le bienheureux Jean-Paul II : « Saint Joseph a pris un soin affectueux de Marie et s’est consacré avec joie à l’éducation de Jésus Christ, de même il est le gardien et le protecteur de son Corps mystique, l’Église, dont la Vierge sainte est la figure et le modèle » (1)

benoit-xviLe 26 janvier 2013 au Vatican, le pape Benoît XVI a offert aux membres – auditeurs, officiels, avocats – du tribunal d'appel de la Rote romaine, une réflexion sur ce sujet. Ci-dessous un résumé réalisé d’après le site Zenit.org et la traduction parue dans La Croix du 28 janvier 2013.