Index de l'article

10. Quel dialogue avec les mouvements qui accueillent les divorcés-remariés ?

Le dialogue suppose d’aller vers l’autre avec bienveillance. Ainsi pourrons-nous :

- Accepter de participer aux groupes existant dans nos différents diocèses avec, comme attitude, l'ouverture de cœur, sans pour cela renoncer au message du Christ, qui reste immuable : « Ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer » (Mt 19, 6).

- Témoigner de ce que nous apporte notre choix de fidélité : joie et paix intérieures.

- Dire que personne n'est jamais exclu de la miséricorde divine, quel que soit le chemin suivi (parabole du Pharisien et du Publicain - Lc 18, 9-14) et que tout baptisé garde une place dans l'Eglise (cf. Association « Miséricorde et Vérité » et Fraternité des Ouvriers de la Onzième Heure.