Index de l'article

Heureux les doux ils recevront la terre en héritage Mt 5/4
 Les doux sont  l‘antithèse de la violence et de l’impatience. Pour mieux comprendre la douceur nous pouvons nous appuyer sur son contraire: le défaut de la violence. La violence est fille de la colère  et du désir de posséder. Comme la violence vient d’un « esprit riche » qui veut tout posséder, ainsi la douceur vient d’un esprit pauvre qui ne possède rien. C’est pour cela que la béatitude de la douceur vient après celle de  la pauvreté. Chaque béatitude est comme une marche d’un escalier à deux pentes . Chaque monté d’escalier atteint le sommet qui est la clair vision, le face à face. « Heureux les cœurs purs ils verront Dieu » Mt 5/8

L‘ensemble  des béatitudes est comme une construction où tout se tient ensemble. Jérusalem bâtie comme une vie où tout ensemble fait corps Ps . Ils y a une unité dans les béatitudes qui en fait la demeure de Dieu toute rayonnante de Sa Lumière.

De même chaque béatitude contient toutes les autres de même l‘ensemble des béatitudes ne fait qu’un. Elles montrent l‘unité du Dieu unique. Un en trois personnes, multiple dans ses qualités et ses rayonnements; et pourtant un totalement un. Demeure, Rayonnement, image de l‘unicité dans la pluralité. Elles sont aussi un chemin qui conduit a la maison du Père, en elles sont contenues tous les enseignement de l‘évangile. Rayonnement de la gloire de Dieu qui est chemin vers Dieu; Parole vivante qui est le Christ lui-même «  je suis le Chemin, la Vérité, la Vie, nul ne vient au Père que par moi» Jn 14/6 Heureux les doux ils recevront la terre en héritage Mt 5/4  « Venez a moi vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai. Prenez monjoug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux  et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Mt 11/28,29 La  douceur accueille si bien l’affligé, la douceur ne brusque pas, la douceur est écoute, la douceur  sait attendre; la douceur du regard du Christ!  La  douceur respecte les choses et les gens tels qu’ils sont; elle ne tire pas sur la fleure pour la faire pousser. La douceur et la patience sont sœurs jumelles. C’est pour cela que les doux hériteront de la terre. Car la possession de la terre est œuvre de patience et de douceur. Il y a quelque chose d’incroyablement doux dans la nature, même si l‘on peut observer des notes violentes  ( la loi de la jungle), il se dégage de l‘ensemble un rayonnement immense de douceur. Un coucher de soleil sur la mère ou dans la paix des montagnes , le joyeux trille des oiseau à l’heure vespérale tandis que le jour ferme ses paupières. La savane qui bruisse sous la caresse d’un vent léger, tandis que paissent les gazelles.Heureux les doux ils recevront la terre en héritage Mt 5/4 Mais les humbles posséderont la terre , réjouis d’une grande paix Ps 37/11  La douceur est humble, elle est le rayonnement de l’humilité, comme  la violence l’est de l’orgueil. Jésus Lui-même l’exprime lorsqu’il dit « je suis doux et humble de cœur »Mt 11/29 Nous pourrions dire heureux les humbles. Mais Jésus a dit heureux les doux, car la douceur est la perception de l’humilité, ce que l’on peut percevoir par nos sens, son rayonnement. Je suis « pauvre en esprit » donc humble. Je suis humble donc doux. Dans le concret il ne s’agit pas de vivre une douceur d’abruti, défoncé ou endormi. Cela n’est pas la vrais douceur. Si la violence naît de l’orgueil, cette fausse douceur naît de la lâcheté , du refus de vivre dans la réalité, de la maladie, d‘un repli sur soi-même. Non! A douceur évangélique est le fruit de la Toute Puissance de Dieu, de Sa Puissance Féconde qui grandit dans un cœur humble et pauvre.