Index de l'article

Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu. Mt 5/8
   « L‘épouseMon Bien aimé est descendu dans son jardinAu parterre embaumés. . .Son bras gauche est sous ma têteEt sa droite m’étreintL’époux Pose moi comme un sceau sur ton brasCar l‘Amour est fort comme la mortLa jalousie inflexible comme le Shéol Ses traits sont des traits de feuUne flamme de Yahvé Les grandes eaux ne pourront éteindre l‘amourNi les fleuves le submergerCant des Cant 6/2 et 8/6-7 

Voir Dieu n’est-ce pas le but de toute vie? Le contempler face à face, Lui la Beauté infini et Éternelle. Toute beauté ici bas, tout plaisir n’est que poussière en comparaison. « Je regarde tous comme déchets, afin de gagner le Christ » Rom 3/8 Et pourtant,  malgré les souffrances, nous avons pu expérimenter ici-bas de grandes joies. Des joies telles parfois que l‘on avait l‘impression de mourir, d’être immergé dans une autre dimension où  le temps était aboli où tout notre être était comme emporté dans la joie. Et pourtant, si on en croit st Paul ce n’est que déchet comparé aux biens avenirs. « je considère que les souffrances du temps présent ne sont pas comparable à la gloire qui doit se révéler en nous » Rm 8/18. Voir Dieu! le pauvre, le doux, l‘affligé, l‘affamé et assoiffé de justice, le miséricordieux peut prétendre à cette grâce, à ce bonheur sans prix. Il peut prétendre à la Vie divine; au bonheur de la trinité même. «  Dieu aura sa demeure avec eux ; Ils seront son peuple et lui Dieu-avec-eux- sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort il n’y en aura plus, de pleur, de cri et de peine i n’y en aura plus car l’ancien monde s’en est allé » Ap 21/3-4

 

De degrés en degrés l‘enfant des béatitude a gravi l‘escalier qui conduit à la Demeure du Père. Il a été purifié. Son cœur est devenu de cristal. Ses yeux intérieurs se sont ouvert, ils sont devenu lumière. Alors il contemple enfin Celui qui est toute sa vie. Même si ici-bas cela n’est qu’instant de grâce encore limité. Il peut en goutter les prémisses en attendant d’en vivre la plénitude dans le monde avenir. Il expérimente dans la foi profonde la Présence de Dieu en tout et en tous, même si c’est souvent de nuit. La foi de celui qui vit des béatitudes est plus forte que toute obscurité ou sentiment d’absence. Dieu est vraiment tout en tous même et surtout dans la souffrance. Oui l‘enfant des béatitudes, bien que vivant dans ce monde, vit déjà au ciel.

Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu

Cette béatitude se dit et se vit dans  le silence. L’immense silence de Dieu. Le silence de la contemplation. Celui qui vit cette béatitude est un être de silence. Lors ce qu’il parle c’est Dieu qui parle. Il est écoute, toute écoute de Dieu en lui, de Dieu dans les autres, de Dieu dans les événements, dans la société, dans la nature. Lors ce qu’il agit c’est Dieu qui agit. Il pose sur le monde un regard d’immense amour, tendresse et compassion.  Le regard de Dieu « Il posa son regard sur lui et Il l’aima » Il ne vit plus pour lui même . Son cœur pur, transparent laisse passer toute la lumière Il rayonne de cette lumière «  ce n’est plus moi qui vit mais le Christ en moi Gal 2/20»

Que mon âme chante la gloire du Très Haut, que  mon cœur danse au rythme de l’Éternel. » car le Seigneur a fait pour moi des merveilles saint est son nom »Lc 1/46