Imprimer

CNDA aquitaine1En écho à l’appel de Monseigneur Bertrand Lacombe invitant notre groupe à participer au Festival des Familles les 12 et 13 octobre à Bordeaux, nous avons répondu présents. Nous étions 12 le samedi : Jacques, Claire, Sylvie, Christiane, Teresa, Geneviève de Bayonne et Pau, Monique, Marie-Marthe, Armelle, Geneviève et nous-mêmes de Bordeaux. Nous avons également fait la connaissance de Claire qui va nous rejoindre à la prochaine récollection prévue à Belloc. Monseigneur Lacombe est un des évêques auxiliaires du diocèse, ayant en charge notamment la Pastorale Familiale. Il était venu en début d’année prêcher une récollection. Ce festival a été organisé par la Pastorale des Familles, associant une soixantaine de mouvements. 

Du ludique, des échanges, de l’information, des conférences, c’était l’occasion pour les familles girondines de prendre du temps pour elles. Le festival a proposé une grande diversité d’activités et de rencontres. Parmi elles, le Village des Familles était situé le samedi dans un lieu public en plein centre de Bordeaux. 

Le Village des Familles regroupait 6 pôles : couple, écologie intégrale, écoute et accompagnement, éducation, jeunesse, ressourcement. Nous étions dans le pôle « écoute et accompagnement » avec d’autres associations, mouvements et services diocésains qui soutiennent les différentes situations de la vie. Nous nous sommes relayés tout l’après-midi par groupe de 2 pour «tenir» le stand et accueillir les personnes qui s’arrêtaient pour un temps d’échange. Pendant ce temps, les autres faisaient le tour des autres pôles, papotaient pour échanger des nouvelles, se doraient au soleil car en effet, le beau temps était avec nous. Christiane a accueilli une jeune femme, mariée depuis 2006 et séparée depuis deux ans avec son mari. Ils sont parents deux de garçons. Ce que nous vivons à la Communion fait écho en elle...notamment la fidélité, se reconstruire... 

CNDA aquitaine2Il y avait beaucoup de familles avec des jeunes enfants, des ados et des jeunes qui couraient partout, un mur d’escalade, un stand de la Procure (notre livre y était en vente) et un autre d’artisanat monastique.   

Une tente « spi » permettait de suivre un temps de prière, s’arrêter pour un moment d’adoration, se confesser. Plusieurs prêtres étaient présents ainsi que Messeigneurs Bertrand Lacombe et Jean-Marie Le Vert (qui avait prêché une récollection en Bretagne). Ce Village des Familles avait pour objectif de donner de la visibilité, de faire connaître les différents mouvements et de favoriser une dynamique missionnaire. Nous avons mieux fait connaître la Communion auprès d’autres mouvements, de prêtres notamment notre invitation à continuer à vivre la fidélité, malgré la rupture conjugale. Des personnes faisant partie d’Alliance Chrétienne, la Pastorale des divorcés remariés ou en nouvelle union, l’Officialité en charge de faire la vérité sur les demandes de nullité de mariage, ont situé leurs propos en évoquant la primauté du sacrement de mariage et la fidélité plus forte que les sentiments amoureux fluctuants. 

Les Bayonnais sont rentrés chez eux le soir, Christiane chez ses amis, Teresa et Geneviève (de L) dormaient chez moi (Anne). Le lendemain Teresa, Geneviève et moi sommes allé écouter la conférence « et Dieu créa le sexe » de Emmanuel et Marie-Gabrielle Ménager qui ont parlé du beau projet de Dieu pour l’amour humain, de la relation homme/femme mise en parallèle avec la relation Jésus/Eglise ; cela rappelait l’enseignement de notre conseiller spirituel général lors de la retraite 2018 sur la théologie du corps. 

Puis nous nous sommes retrouvés avec Marie Marthe et Claire pour un pique-nique sur les allées de Tourny. A notre tablée, nous n’étions pas qu’en entre nous, assis à coté de jeunes parents venus avec leurs filles, un couple en charge d’Alpha Couple...Monseigneur Bertrand Lacombe nous a remercié pour notre participation visible à ce festival. Ce pique-nique fut suivi de la messe dominicale à la cathédrale Saint-André de Bordeaux, où nous avons retrouvé Geneviève (M), pour clôturer ce week-end riche de rencontres, d’échanges, de nouvelles partagées entre frères et sœurs. 

Anne et Vincent (Aquitaine) Le 14 octobre 2019