Imprimer

Entre l'Ascension et la Pentecôte : 9 jours... une neuvaine !

perroy-06-2011De nos jours la neuvaine à N-D du Perroy se trouve calée entre l'Ascension et la Pentecôte, préparant ainsi ses enfants à la venue de l'Esprit Saint. Cette année, nous avions choisi pour thème ces invocations :

Notre Dame du Perroy, veillez sur nos foyers
Notre Dame du Perroy, protégez nos enfants
Notre Dame du Perroy, convertissez nos cœurs

Une bénédiction des fiancés avait été prévue l'avant-dernier jour puis abandonnée. J'ai donc proposé de célébrer la fidélité en m'appuyant sur ces invocations mais, suite à une incompréhension pour l'édition du feuillet, j'ai répondu spontanément : « Eh bien ! Écrivez : Marie fidèle à ton OUI ! »

 Nous étions trois de la Communion : Zélia, Dominique et moi car les autres frères et sœurs du groupe ne pouvaient se libérer. Le jour dit, Dominique arrive la première pour le chapelet récité chaque jour à 17h. Puis nous allons chercher Zélia et une heure après, nous sommes de retour pour la messe.
Récitation de l'Angélus, mot d'accueil : « Bonsoir à chacun de vous et bienvenue à cette célébration de l'eucharistie. Ce soir nous vous invitons à célébrer la fidélité.
Depuis 900 ans, Notre-Dame du Perroy veille sur nos foyers, depuis 900ans Notre-Dame du Perroy protège nos enfants et depuis 900 ans, nous lui demandons aussi de convertir nos cœurs, c'est à dire de nous ouvrir  à l'action de l'Esprit-Saint et d'accueillir Dieu présent dans nos vies. Dieu qui est LE FIDELE nous dit : « Je serai avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps. Jamais, je ne vous abandonnerai. » Nous, ce soir, avec Toi Marie, nous voulons Lui redire « OUI » et Lui confier nos états de vie : Consacrés, laïcs célibataires, mariés, mariés séparés fidèles et veufs, nous voulons Te demeurer fidèles Seigneur, comme Tu l'es à ton Eglise. Nous n'oublions pas nos frères et sœurs remariés qui souffrent de ne plus pouvoir Te recevoir dans les sacrements. Avec eux, nous te disons : « Viens Esprit de Dieu, nous donner la force de Ton Amour ».


Ce mot et le choix des chants évoquent la fidélité, celle de Dieu, celle de Marie et la nôtre quel que soit notre état de vie. Telle sera aussi et surtout notre démarche de prière universelle, à commencer par deux de nos prêtres dont notre doyen. Chacun leur tour, ils se sont déplacés, venant face à la Vierge et la croix et ont renouvelé leur engagement, leur obéissance à l'Evêque et ensemble ils ont récité une prière courte mais si belle, si forte, se confiant à la Vierge et priant Dieu de les soutenir et de les guider par son Esprit d'Amour.
Refrain entre chaque intention : Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de Sa Parole.
Ce fut ensuite une communauté de religieuses de l'Immaculée Conception qui se confièrent avec Marie à la sainte volonté de Dieu. Deux couples des Equipes Notre-Dame s'avancèrent à leur tour et s'adressèrent à Dieu en ces termes :
Seigneur, Toi qui es amour, nous te remercions pour notre amour. Aujourd'hui, nous voulons renouveler notre « oui ». Aide-nous ainsi que tous les couples mariés, à nous aimer chaque jour davantage, à fortifier notre amour pour qu'il nous garde heureux et qu'il soit source de vie. Par Marie nous t'en prions.
Zélia, Dominique et moi-même avons renouvelé notre Oui selon le rituel de la Communion Notre-Dame de l’Alliance. Deux célibataires et deux veuves s'avancèrent enfin et chacune leur tour, confièrent leur état de vie au Seigneur avant de Le prier ensemble.
1/Marguerite, Marie-France : Déjà petite fille, je rêvais de me marier et de devenir maman, mais ma vie s'est déroulée  autrement. Plutôt que de m'engager dans une union sans amour, j'ai choisi d'accueillir et de m'abandonner à ta Sainte Volonté
2/ Hélène, Marie-Paule : Mon mari et moi avions des enfants que nous pensions voir grandir, se marier et par eux accueillir, ensemble nos petits-enfants mais mon mari est reparti auprès de Toi. Avec ton aide, Seigneur, j'ai choisi de lui rester fidèle et d'accueillir ma solitude habitée par Toi
Ensemble : Seigneur, nous nous confions à la tendresse de ta maman, notre mère et nous te prions de nous combler des forces de ton Esprit-Saint. Par Marie nous t'en prions.
Un grand recueillement et une émotion profonde nous réunissaient avec toute l’assemblée. Notre doyen, resté au milieu de nous, entonna spontanément et avec grande ferveur, un Magnificat accompagné à la guitare par deux jeunes femmes. Unanimement tout le monde estima n'avoir jamais chanté ces paroles bien connues avec une telle conviction. La messe s'est poursuivie dans ce même climat d'amour et de paix. Après le chant d'envoi, au moment de se séparer, la joie et les sourires illuminaient tous les visages.
Etait-ce un jour comme les autres ? Assurément non après ce merveilleux cadeau du ciel mais ce n'était pas fini ! Dominique nous invita à déguster quelques bulles pour fêter son anniversaire, ce 10 juin étant, quelques années auparavant, le jour de sa naissance. Une larme prête à tomber, Zélia nous confie alors son émotion : elle était triste car elle ne pourrait pas être des nôtres à la retraite et d'autant plus que cette année, elle fête son 50ème anniversaire de mariage et ne pourra pas renouveler son oui en compagnie des frères et sœurs. La voix mal assurée, elle s'écrie : « Merci Marie, merci Seigneur, je viens de le faire entre vous deux dans une assemblée si priante et avec une émotion et une joie intenses ».
Le lendemain, en route pour la messe au carmel où un grand merci jaillissait en silence de nos lèvres en pensant à vous tous que nous avions associés à notre démarche.