Index de l'article

Le temps des préparatifs commence alors, tant  matériel que spirituel. Les trois novices provoquent un fou rire continuel en découvrant toutes les astuces indispensables pour bien remplir un sac à dos « le plus léger possible » : les objets de base, les vêtements poids plume, la pharmacie SOS ampoules, etc. sans  oublier la mesure du bourdon.
Mais lors des entraînements à la marche, le poids des inquiétudes, lui,  augmente ! Nous sentons l’invitation de Dieu à nous détacher du monde matériel,  à l’école du saint vagabond d’Amettes.
Et c’est le 7 mai 2012, après un week-end réco à l’abbaye du Mont-des-Cats, que le frère Jean-Pierre nous bénit avec nos bourdons et nous envoie après avoir tamponné nos « créanciales » toutes neuves.
Une grande communion de cœur nous soutenait  sur ces 125 km à parcourir en six jours ! Un défi, suivi au départ comme à l’arrivée par Marie-Claude, notre photographe, et encouragé par Marie-Christine, Zélia et Evelyne (selon nos lieux d’hébergement).
Que de grâces reçues dans l’accueil chaleureux des communautés religieuses ! Grâce de l’Eucharistie, vrai Pain du chemin qui nous a nourris quotidiennement ! Et toutes ces personnes providentielles que notre démarche (visible !) interpella au point de nous ouvrir son jardin et de nous offrir tarte et café (merci Sophie) ou de nous indiquer la voie « par la rue Charles de Foucauld » (!) tout en nous racontant sa vie bousculée (merci Marie-Line).
Oui ! Ce chemin n’est pas à conquérir, il nous est bien donné pas à pas.
La marche ne fut pas toujours facile. Pas facile de constater nos limites dans l’effort et notre capacité à les dépasser. Mais nos sens sont mis en éveil par une nature éclatante de beauté (eh oui, dans le Nord !) : le chant des oiseaux, l’envol d’un héron, les bonds de chevreuils dans un champ, le coassement des grenouilles, la diversité des sentiers le long de cours d’eau ou de prairies, ou bien en forêt, parfois tapissés du bleu des jacinthes sauvages, de chatons de saules, de pétales d’arbres en fleurs, dans les parfums de dame nature après la pluie, le vent vif, les caresses du soleil.