Index de l'article

prendre-chemin-fa3Le paysage nous fait traverser divers modes de vie : monde rural des plaines de Flandres, monde minier avec ses terrils à l’horizon, monde urbain, monde des canaux, monde de la guerre avec ses nombreux cimetières britanniques de la 1ère guerre. Les noms des rues nous interpellent : rue du Paradis, du Grand Prieuré, de la Courte Croix. De nombreuses chapelles sur le chemin rythment la prière.
Marie nous entraîne à la suite de Jésus, le Chemin ! Cette présence nous donne de l’énergie, de la confiance.
La vie fraternelle ne manqua pas de piquant non plus ! Nous avons appris l’attention et le respect de l’autre. Nous sommes à notre place, même si parfois le bourdon est jeté par terre, parce que c’est dur d’avancer, parce que le pont prévu est rayé du topoguide...
Mais la Joie est toujours là. Rires et fous rires se conjuguent avec courbatures et ampoules !
Le chemin commencé se continue dans notre « aujourd’hui », il se prolongera. « Allez de commencement en commencement par des commencements qui n’ont pas de fin. » (Grégoire de Nysse).
A la grâce de Dieu !