Index de l'article

Je réponds à ma vocation, avec toute mon humanité
Dieu nous appelle (la vocation est une séduction) dans notre propre histoire : ce n’est pas par hasard que le Verbe s’est fait chair. Les événements ne nous font évoluer que par la réponse que nous leur apportons dans notre vie. Malgré notre point commun (le sacrement de mariage dans la séparation), chacun d’entre nous a son « avant » et son « après ». Il nous faut connaître nos points de fragilité, de vulnérabilité pour les accepter mais aussi laisser le Christ agir en nous et en faire des points d’appui pour rebondir (« lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort »).
Cicatrice jamais guérie, notre séparation est notre passion (2). Les 7 paroles du Christ en croix font résonner ce que nous avons vécu… Mais la souffrance n'est pas l'enfer, c'est la souffrance non offerte qui l'est ! Le temps de la grâce viendra (« à qui irions-nous ? »), mais ceux qui n’ont jamais mordu la poussière « ne mouillent pas à la grâce » (Charles Péguy).