Index de l'article

Marie-Françoise : C'est très modestement que j'essaie d'écrire une impression ressentie lors de cette soirée : un participant arrive, il regarde les livres disposés sur la table. J’étais debout derrière le présentoir. Me saluant, il me dit : « Moi, depuis sept ans que je suis divorcé, j'ai décidé de rester célibataire et on me prend pour un extra-terrestre ». Je lui souris gentiment pensant qu'il n'y a rien d'étonnant à rester célibataire. Or, après la présentation des quatre intervenants, il a pris la parole et du coup, il ne parlait plus de célibat mais de fidélité à son épouse. Il l'attendait et se demandait même comment il se comporterait si elle revenait.
J'ai ressenti que son « abstinence », qu'il nommait « célibat », s'était transformée, après le témoignage de Philippe, en honnêteté morale par rapport à l’engagement du jour de son mariage.
Bruno
: Comme toujours, j'ai été très touché par le témoignage à cœur ouvert : cette plongée dans la tragédie vécue par un autre et cette entrée avec empathie dans son ressenti sont magnifiques car, loin de nous recroqueviller sur notre propre drame, elles nous font percevoir que l'amour indéfectible de notre Dieu transcende concrètement toutes nos expériences !