Index de l'article


Thierry : Au cours de cette soirée de témoignage et de rencontre, chacun des intervenants a témoigné en vérité d’un cœur qui se laisse transformer car ouvert à la grâce. Merci à eux. Parisien que je suis, la faible assistance au regard de l’investissement de la CNDA et du lieu mis gracieusement à sa disposition par le Père Lancrey-Javal me laisse un petit goût de déception. Je l’offre au Seigneur car Il nous dit souvent combien les Anawims, le « petit reste », sont précieux : le Royaume des cieux est à eux. Mais, c’est autant un appel fort et urgent à chacun de nous, membres de la CNDA, à nous faire connaître. Et si possible à nous faire reconnaître, là où Dieu nous a placés, et en premier par nos proches et nos paroisses. La rencontre interpersonnelle prévaudra toujours sur les moyens, y compris de communication. Que l’Esprit Saint vienne à notre aide pour donner visibilité et consistance au choix de la fidélité quels que soient les inévitables obstacles ! Notre monde en a besoin. « Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume. » (Lc 12, 32)