Imprimer

marie-reine-immaculeeS’il nous arrive d’assister à des cérémonies d’alliance, il est rarissime qu’il s’agisse d’un membre de la Communion… Ce fut pourtant le cas le 11 septembre dernier lorsqu’une vingtaine de frères et de sœurs d’Ile-de-France se retrouvèrent à Bois-le-Roi, au sein de la « Fraternité Marie Reine Immaculée ». La journée commença par une messe présidée par le Père Jacques qui annonça chaleureusement notre présence dès l’ouverture d’une liturgie magnifiquement célébrée et soutenue par une assistance aussi nombreuse que priante.

Ayant bénéficié la veille d’un soleil indéfectible, nous étions vêtus légèrement en vue d’un pique-nique champêtre, mais que nenni ! La pluie nous accueillit à la sortie de la Tente de la Rencontre et rien ne laissait supposer qu’elle cesserait de sitôt. Par bonheur, Bruno V., principal organisateur, nous avait prévenus que la Fraternité nous abriterait si besoin. Il disposait donc du code permettant d’entrer dans une maison sise à quelques encablures (terme marin pour vous faire percevoir que nous évoluions entre flaques et mares). Après moult appuis infructueux sur le digicode de plusieurs mains secourables, la rumeur courut sous les parapluies agglutinés alentour que Bruno avait dû se tromper de code, mais pas du tout ! il ne s’était trompé que de maison… Une fois tous parvenus à bonne destination, la ruche bourdonna. Les unes s’activant à la présentation des plats, les uns à rentrer la table de jardin et à monter des chaises pliantes et les autres à mettre le couvert… En compagnie du Père Jacques et de deux membres de la Fraternité, nous avons partagé les nourritures terrestres et échangé quelques propos sur la spiritualité qui anime nos mouvements respectifs.
Nous nous sommes rendus ensuite à l’Oratoire et avons appris que la Fraternité Marie Reine Immaculée est née à Bois-le-Roi, enfantée par la prière et l'offrande de Clémence Ledoux et accompagnée par son intercession depuis son passage au Ciel le 16 avril 1966. Erigée canoniquement en Association publique de fidèles par l'évêque de Meaux le 25 janvier 1986, la Fraternité est aussi implantée à Paray-le-Monial, à Sainte Anne d'Auray, à la Réunion, en Irlande et en Argentine. Sa particularité est de proposer :
- l’intronisation, cérémonie mettant à l'honneur, dans un logement ou un lieu de travail, Marie Reine Immaculée, c'est-à-dire la personne même de Marie, ainsi invitée à régner sur l’endroit ;
- le pacte d’alliance, qui noue un lien entre Marie Reine Immaculée et la personne pour que celle-ci vive dans l'alliance de son cœur avec celui de Jésus.
Plusieurs milliers de personnes dans le monde font ainsi partie de la Famille des Messagers de Marie Reine Immaculée (www.mariereineimmaculee.com). pacte-bruno
Ayant déjà intronisé Marie chez lui l’an dernier, Bruno nous avait donc conviés à assister à son pacte d’alliance avec la Reine de l’Univers. Entré depuis vingt-cinq ans déjà dans une alliance à la fois conjugale et mariale car son mariage, tant civil que religieux, eut lieu un 15 août, Bruno voulait accomplir sa consécration en offrant toute sa vie à l’Immaculée… Le moment fut très émouvant, d’autant plus que Bruno se prépare à partir à Conakry pour une mission éducative d’un an, dont la tacite reconduction éventuelle est dorénavant entre les mains de la Vierge…
En prime, le Père Jacques nous offrit quelques belles réflexions sur le nouveau thème de nos récollections : « la chasteté n’est pas une ascèse, mais un chemin de lumière, un mystère vivifiant ; c’est la façon d’inscrire dans notre corps, en adéquation avec notre propre vocation, le mystère de l’amour que nous vivons dans notre âme ; c’est la manière de vivre en conformité avec notre "cœur contemplatif", qui a soif des réalités du Ciel, afin de régénérer le milieu de vie dans lequel nous sommes. »
S’ensuivit une petite promenade sur les bords de Seine, car la pluie avait cessé, avant la projection des souvenirs du précédent séjour de Bruno en Guinée, tout peuplé de bouilles enfantines aimantées par l’appareil qui les photographiait… Est-il besoin de préciser que nous quittâmes les lieux sous un grand soleil, symbole de la chaleur et de la paix partagées lors de cette rencontre ?
Le groupe « Ile-de-France Sud & Est » voit donc avec émotion son co-responsable voguer vers l’Afrique en « voyage de noces » avec Marie Reine Immaculée… Les vents te seront favorables, Bruno, car avec une telle compagne, tu ne risques rien ! Quoique… à quand la fondation d'un groupe CNDA en Afrique de l’Ouest… ?