Imprimer

journeeamitiemontpellierDimanche 20 mars 2011, les groupes Provence et Midi-Pyrénées se sont retrouvés à Montpellier chez les Carmes déchaux pour leur première journée d'amitié en commun.

Ce fut une grande joie de vivre ensemble ce temps organisé de main de "maîtresse" par Thérèse, malgré la distance à parcourir pour ceux venus des extrémités géographiques. Un temps splendide, une personne venue « pour voir » qui a été frappée par nos sourires et notre joie évidente, des échanges toujours chaleureux et réconfortants entre nous, la messe du deuxième dimanche de Carême dans la chapelle du couvent avec une très belle homélie pour ce dimanche de la Transfiguration : « La Transfiguration n'est pas un événement exceptionnel, c'est tous les jours, sans cesse, que le Père et le Fils nous invitent à nous unir à ce divin dialogue. Sans cesse, le Père nous redit que nous sommes ses fils bien-aimés ».
Dans l'après-midi, le Père Thierry-Joseph (voir aussi son article très intéressant dans Famille chrétienne n°1732 : « Enfants de notre chair, enfants de nos prières ») nous entretenait sur le thème : « Comment être père sans père ou devenir père à force d'être fils », une  approche paradoxale et profonde à partir de son expérience personnelle. Son propre père avait abandonné le foyer alors qu'il avait quatre ans. Bouleversant et, pour certains, très éclairant.
Après nous avoir montré en quoi consistait le rôle du père dans l'éducation de l'enfant, il nous a confié combien un jour une lecture de  la parabole du fils prodigue  avait été une étape importante dans sa vocation. Il a entendu tout particulièrement le Père dire au fils aîné et lui dire à lui-même : « Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi et tout ce qui est à moi est à toi ». Il a compris dès lors qu'on ne peut devenir père et fécond que si l'on a consenti à ses racines, que si l'on a accepté sa filiation telle qu'elle est. Cette acceptation est un vrai chemin car Dieu seul nous donne de consentir chaque jour et d'avancer ainsi, acte de foi après acte de foi.
Homme d'oraison, le Père Thierry-Joseph nous a encouragés à la régularité de ce temps de journeeamitiemontpellier2prière consacré chaque jour au Seigneur, pour tout recevoir de Lui dans la confiance. Ce fut un grand bonheur que cet entretien.
La fin de la rencontre a permis une belle promenade au Parc Grammont où quelques photos pleines d'humour ont pu être prises devant  la « Salle des mariages » ! Merci à tous pour ce temps si agréable.