Imprimer

Mgr le SauxEn mai dernier, à l'occasion d'une confirmation à Précigné (Sarthe), Louisette avait pris l'initiative de remettre, en mains propres, à Monseigneur Le Saux, nouvel évêque du Mans, un dossier sur la CNDA. Après l’avoir lu, il a exprimé rapidement le désir de rencontrer quelques-uns d'entre nous, pour un temps de convivialité afin de mieux nous connaître. C'est ainsi qu’une date pour un dîner a été fixée par l’intermédiaire de son secrétariat.

Nous étions sept membres de la Communion à nous retrouver au Mans, le mercredi 8 juillet, pour rencontrer notre nouvel évêque, avec au cœur, une petite poussée d’adrénaline. Pour confier au Seigneur cette soirée et préparer nos cœurs, nous nous étions donné rendez-vous à l’église St Pavin, pour la messe du soir. Et nous avons déposé là, au pied de l’autel, toute la Communion N.D. de l’Alliance et toutes nos attentes.

Même l’ange gardien du père Le Saux veillait puisqu’il lui avait gardé une place de stationnement juste devant la porte, ce qui est un exploit le soir, dans ce quartier !

Son arrivée nous a mis tous en joie. Nous nous sommes tout de suite sentis à l’aise. Il faut dire que notre évêque est d’une grande simplicité et nous a parlé d’emblée comme un ami parle à ses amis. Le temps de l’apéritif fut chaleureux et convivial. Puis, autour de la table, chacun d’entre nous s’est présenté en partageant surtout sur la présence du Seigneur à ses côtés, dans l’épreuve de sa séparation. Il nous a écoutés tour à tour, avec une grande attention.


Dans le dialogue qui a suivi, quelques réflexions nous ont particulièrement touchés :

- « Vous avez la grâce d’avoir fait chacun, une rencontre personnelle avec le Christ ressuscité. Beaucoup de baptisés, même engagés dans l’Église, n’ont pas encore fait cette rencontre. La prière, les sacrements sont dialogue avec Quelqu’un. »

- « La grâce est toujours offerte et il faut prier avec confiance. Le temps de Dieu viendra pour chacun… nous sommes tous appelés à la sainteté. »

- « La fidélité est une force que je souhaite encourager, et c’est dans l’Évangile qu’elle prend racine. »

- « Avant la crucifixion, le Christ a pu aussi se poser cette question : à quoi cela va-t-il servir ? Notre époque n'accepte plus l'échec et ses conséquences. La vraie question à se poser pour chaque chrétien en désir de sainteté est : suis-je prêt à accepter ce que Dieu veut pour moi, en m'offrant totalement, sans rien vouloir sauvegarder ? »

- « Vouloir, dans la Pastorale familiale, réunir les divorcés fidèles et les divorcés remariés est une utopie. Les divorcés-remariés revendicateurs sont finalement peu nombreux, car les couples en vraie recherche de la vérité, réalisent bientôt qu’ils sont en porte-à-faux. Une catéchèse de fond est nécessaire pour redécouvrir la grandeur des sacrements du mariage et de l’eucharistie et le lien qui les unit. »

Nous avons rencontré "un homme de Dieu" imprégné de l'évangile, à l'écoute et surtout très disponible, comme le prouvent le temps qu'il a voulu passer avec nous et ses témoignages d’entretiens avec de nombreux jeunes et de moins jeunes.

Il définit sa mission d’évêque : montrer le chemin du Christ en s’appuyant sur l’adoration et la prière.

Sa très grande connaissance du monde nous a frappés. Fruit de ses nombreux voyages sur tous les continents, elle lui permet de bien situer le désir de spiritualité inhérent à tout homme, et trop souvent occulté dans la civilisation occidentale.

Sa détermination à revenir au plus près de l'évangile, dans le domaine de la famille, des vocations, du don aux autres, nous a particulièrement touchés.

Après nous avoir assurés de son soutien et promis de parler à « ses » prêtres des époux séparés fidèles et de la Communion ND de l’Alliance, notre évêque nous invite à nous recueillir, sous le regard de Dieu, dans l’action de grâce pour le chemin parcouru. En nous donnant sa bénédiction toute paternelle, il nous envoie en mission pour continuer d’annoncer la beauté du mariage scellé à jamais dans l’amour fidèle du Seigneur.

Ceux qui sont venus de loin ont alors repris la route dans la grande clarté d’une lune pleine, reflet de la lumineuse espérance que cette soirée autour de notre Père évêque a ravivée dans nos cœurs.