Imprimer

Chers frères et sœurs,

 

photo du groupe du 13 10 19 Nous venons de vivre notre récollection à Branguier ce WE dernier où nous avons eu la joie d’accueillir notre modérateur Emmanuel Rondeau pour l’élection du nouveau coresponsable de la région Provence, Marie Hélène Bélouard ayant terminé son mandat de 3 ans et ne souhaitant pas le reconduire.

Nous étions 9 : Père Pascal Lambilliotte du Pont du Las, Emmanuel, Colette, Philippe, Dominique, Joëlle, Marie-Hélène, Sabine et Joëlle. Nous avons bien regretté les absents (Béatrice, Dominique, Dominique, Catherine, chris et Roland) et prié pour eux durant le chapelet.

 


Colette nous a lu, avec beaucoup d'émotion, son propre témoignage, sur ce qu'ellea vécu depuis la retraite à St Laurent sur Sèvre. C'était très touchant et nous la remercions encore.

Le père Pascal nous a partagé 2 enseignements sur notre nouveau thème de l’année 2019-2020 : « Disciple et Apôtre du Christ : de la foi à l’audace du témoignage. » dont voici quelques notes :

«  Communiquer sur notre Dieu qui donne vie. Notre programme, c’est d’abord de le comprendre dans notre intelligence pour avoir cette volonté de communiquer pour aller ensuite jusqu’à notre cœur. A nous de relever ce défi.

La foi vient de ce que l’on entend. C’est un acte de volonté, non d’intelligence. C’est quelque chose d’objectif.

La vérité, c’est la conformité de mon entendement à l’objet. Elle est objective également.

On va donc se conformer à la volonté de Jésus. Ma conviction profonde viendra du St Esprit et c’est à partir de là que je pourrai communiquer.

Notre fraternité a pour but de s’ouvrir. On est fait pour être apôtre et avoir une action missionnaire. Etre convaincu qu’on a un rôle à jouer auprès de l’Église et des âmes. La parole des bergers est la parole du St Esprit, Luc 2 (17-18), la samaritaine qui témoigne, Jean 4 (29-30), les disciples d’Emmaüs qui racontèrent en chemin... Exemples très distincts vécus dans la simplicité.

On apprend à aimer ce que Dieu nous demande. Notre moteur, c’est l’Amour de Dieu et désirer le Ciel pour nous maintenir serein et imperturbable au milieu de la vie des mondains.

Avoir le sens de Dieu - mettre en pratique la Parole de Dieu et nous allons rayonner. C’est par notre rayonnement qui nous allons convertir.

La fidélité, c’est identifier notre propre volonté à celle de Dieu. Si on reste attaché à nos points de vue on fait taire l’Esprit Saint en nous.

Ouvrir notre âme à Dieu, lui déposer notre vie et notre misère, le posséder et l’Aimer, être dévot au Saint Esprit.

La grâce à demander : avoir du zèle apostolique pour l’Amour des âmes et de nous mêmes. Le chapelet est un tremplin.

Dans la période où la foi est attaquée, on a à la défendre. N’ayons pas peur de témoigner de notre foi ! Nos 3 ennemis sont : nos passions, nos peurs et le démon. La bonne volonté ne suffit pas pour être apôtre. Il faut savoir choisir le lieu, le moment favorable (prudence), avoir une bonne canne à pèche (être convaincu et exemplaire), avoir un bon appât (bonne Parole, témoignages), croire en la Grâce, ne jamais partir vaincu, avoir soif du salut des âmes, être prêt à affronter l’échec, être prêt à faire des sacrifices car les âmes se rachètent par ce moyen (prières, jeûne, combat spirituel), jamais se décourager et vivre l’humilité.

La grande loi de l’Apostolat : être apôtre par le rayonnement de ce que nous sommes. Priorité à l’être sur le paraître. Nos actes sont le reflet de ce que nous sommes. Les vertus intérieures sont l’esprit de foi et de charité et l’humilité. Ce sont là 3 points pour attirer les êtres. Il faut également la prière et les sacrements (pénitence et eucharistie qui sont la sève). Plus l’âme sera purifiée, plus on goûtera les grâces. Fais ton possible et Dieu fera l’impossible ! »

Après ces belles paroles, nous avons eu la messe dite par le père Jérôme, qui a été notre cerise sur le gâteau en ayant prêché sur notre thème finalement sans savoir que c’était notre thème de l’année. Après le déjeuner, nous avons remercié Marie Hélène pour ses 3 années de fidèles et bons services, avec une belle Icône de la Vierge de Tendresse et élu Philippe en remplacement. C’est toujours émouvant ces moments d’envoi en mission bénis par le prêtre.

Nous vous souhaitons encouragés et déterminés plus que jamais à poursuivre votre mission, toujours unis dans la prière. Nous vous embrassons tous très fraternellement.

Joëlle en lien avec Philippe