Imprimer

Ce dimanche 14 septembre, une douzaine de frères et de sœurs étaient réunis près de La Mure, en Isère, pour une journée d’amitié, de partage et de fraternité.

JA-RA-adf314Nous nous étions donné rendez-vous à l’église de ce bourg pour la messe dominicale. Ce 14 septembre, comme chaque année, l’Eglise fête la Croix glorieuse. Le prêtre qui célébrait semblait avoir été inspiré spécialement pour nous.

Il parlait de toutes ces croix que nous avons dans notre vie. De cette croix, instrument de torture et « scandale pour les Juifs, folie pour les païens ».

Et puis il a parlé de la joie de la Résurrection à laquelle nous étions tous appelés ; joie d’éprouver la fidélité de Dieu à notre égard dans nos temps de désert et d’épreuve.

Cette célébration était le commencement d’une journée riche de rires, de partages, d’amitié et de fraternité. Chacun avait préparé avec amour un petit plat succulent : des entrées, des milieux, des sorties, le tout arrosé de... devinez quoi ? du Saint-Amour, gouleyant à souhait... Il y eut même une sœur qui avait apporté une bouteille de Sainte-Croix pour fêter son anniversaire...

Après un café bien mérité, une petite promenade s’imposait ; avec vue sur le lac du Sautet, le massif du Dévoluy, l’Obiou et aussi le début du parc des Ecrins.

Le soleil nous avait accompagnés toute cette journée comme la Nuée avait accompagné les Hébreux dans le désert. Cela nous rappelait le chant que nous avait fait reprendre le prêtre le matin : « je te dis que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ».