Imprimer

livre-mariageUn livre nécessaire, sur des questions très actuelles, très sensibles, très discutées.

Le père Alain Bandelier l'a écrit après dix ans de réflexion théologique et pastorale au sein de l'association Miséricorde et Vérité et sept ans de compagnonnage avec la Communion Notre-Dame de l'Alliance comme Conseiller spirituel général.

 

Quelques commentaires…

Cher Père,
Je viens de terminer « votre » livre et je tiens à vous remercier.
J’ai l’impression que vous avez TOUT dit, sur le mariage et sur le divorce, de façon claire et simple, que vous avez répondu avec miséricorde et vérité à toutes les objections auxquelles nous sommes tellement habitués maintenant. Vos réponses sont enracinées dans des témoignages, des rencontres qui sonnent vrai.
Ce livre sera une référence  lorsque nous ne trouverons pas les mots pour expliquer des choses que nous sentons mais que nous avons du mal à expliciter.
J’ai  tout spécialement aimé  deux passages :
- « des chemins qui sont des impasses » (p.171), surtout ceux qui concernent la fausse fidélité Il est important de se poser régulièrement certaines questions.
- les « béatitudes » de la page 316 qui donnent leur place à toutes les personnes, à toutes les situations, sans établir de  classement…..
Oui, vraiment, Dieu appelle chacun de nous, où il en est, à vivre de son amour….
Je souhaite que de nombreux prêtres puissent le lire. Pour ma part je vais l’offrir à un certain nombre.
Encore un grand MERCI.
Claire

Cher Alain,
J'attendais d'avoir fini la lecture de ton beau livre, pour venir te dire toute ma joie de voir une fois de plus se préciser des aspects toujours nouveaux et si riches de notre charisme Miséricorde et Vérité. Oui chaque fois nous nous retrouvons sur le chemin du Christ qui nous conduit à son Père en Eglise.
Je l'ai lu en quatre jours saisi par le sérieux et la qualité de lumières que tu apportes sur toutes ces questions si riches en promesses. Quel travail, quel courage et quelle prière ont dû te permettre  une telle rédaction.
Tu as  voulu ouvrir de nouvelles avenues et je crois que tu y es arrivé d'une façon très profonde et très simple. Merci de tout coeur..
Je vois en fin de vie se lever de bien des côtés des ouvertures dans la même ligne que celle de notre charisme et j'en bénis le Seigneur et son Esprit Saint... N’oublions pas de rester très ouverts à toutes ces richesses qui ne sont que des chemins évangéliques en Vérité de Miséricorde.
P. Jacques Nourissat

Cher père Alain,
Je viens de terminer la lecture de votre livre : "le mariage chrétien à l'épreuve du divorce". C'est une vraie merveille.
Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour la limpidité, la sagesse, la vérité ainsi que la délicatesse des propos.
Par ce livre, vous donnez des réponses claires et justes aux questions auxquelles beaucoup de chrétiens sont confrontés de manière directe ou indirecte.
Je vais le proposer à plusieurs personnes qui ne comprennent pas toujours les positions de l'Eglise et qui pensent qu'elle doit évoluer avec la société.
Marie-France

Père Alain,
J'ai terminé la lecture de ton livre consacré à la beauté du mariage.
J’apprécie d’abord la justesse de ton propos sur l'éducation à l'amour dès le plus jeune âge. Tu abordes la préparation au mariage en disant fort justement qu’elle débute dès l'enfance, par l'éducation reçue de nos parents.
Quand tu parles de la rupture, on saisit que tu maîtrises particulièrement le sujet car tu évoques cette souffrance comme si tu l'avais vécue toi-même, et c’est bien sûr grâce à l'écoute de tous ceux dont tu as reçu les confidences et dont tu donnes les témoignages.
Ton livre est bâti sur deux points essentiels : Miséricorde et Vérité. Miséricorde envers l'homme quelque soit son choix, quelque soit la situation dans laquelle il s'est librement engagé. Mais Vérité clairement énoncée. Et là, tu ne mâches pas tes mots, au contraire tu utilises le mot juste, même s'il est dur à entendre comme - page 240 - le mot adultère.
Jamais tu ne juges la personne. C’est sur la situation que tu veux faire la vérité.
Enfin un livre qui parle clair et net, sans fausse compassion.
Je souhaite qu’il soit lu par le plus grand nombre de tes frères prêtres. Cela va peut être les éveiller à tenir un discours différent aux personnes qu'ils rencontrent : qu’ils arrêtent enfin de parler de " la position de l'Église » et qu’ils mettent en avant la Parole de Dieu (Mt 19).
Merci beaucoup pour la Vérité que tu nous donnes et que tu éclaires. Merci pour ta délicatesse de cœur face à tant de détresses rencontrées. Merci pour la miséricorde de Dieu que tu proclames sans ambiguïté.
Philippe