Témoignages

Frères et sœurs de la Communion, je veux vous le redire : malgré les tristesses, les souffrances, les difficultés à vivre chaque jour, l'espérance ne doit pas nous quitter !
Mais nos enfants ? Par où passent-ils ? Révolte, silence, pudeur, ne voulant pas peiner celui ou celle qui est resté seul(e). On ne sait...

pasQuelle retraite magnifique ! Un temps de paix, de ressourcement, de partage. Un temps en dehors du temps, et dont je saisissais chaque instant. Un temps de croissance spirituelle. Oui, grandir dans l’amour, chercher Dieu éperdument pour découvrir que je ne le trouverai nulle part ailleurs que dans mon propre cœur, et qu’Il ne pourra y entrer que si je le Lui ouvre, que si je me rends vulnérable. Si je prends le risque de souffrir.

pauleEn ce 22 janvier 2010, joie et lumière sont venues me surprendre. Et je pense à ceux et celles qui se débattent dans les difficultés et les tristesses. Ce mot pour leur dire que la route est souvent très très longue. Nos cœurs n’arrivent pas toujours à entendre les paroles du Seigneur.