Index de l'article

Parler des conséquences de l’infidélité (Agnès) agns
À l’heure où l’infidélité dans le couple est banalisée, parfois présentée comme normale, courante ou inévitable, il est important de bien faire connaître les impacts psychologiques et affectifs d’un tel acte. Celui (ou celle) qui le commet, est entraîné(e) dans une spirale de mensonges et se trouve dans une situation inextricable. Un retour vers son époux (se) lui paraît rapidement comme une deuxième infidélité qu’il ne veut (ou ne peut) pas commettre et c’est l’impasse complète. Celui (ou celle) qui le subit, ressent une trahison immense, de même que les enfants s’ils sont en âge de comprendre la réalité de l’acte.
Ce qui est sacré a été profané, la confiance entre les époux est saccagée et si la relation extraconjugale se prolonge dans le temps, elle devient un véritable poison pour le couple et elle se révèle impossible à rompre sans l’aide du Seigneur. « Une liaison extraconjugale, c’est comme un élastique, plus tu tires dessus pour essayer de t’éloigner d’elle, plus la force qui t’attire vers elle est grande : seul le Seigneur peut couper cet élastique, mais il ne peut le faire sans que tu lui demandes » (Père Jacques Marin)