Imprimer

Chers frères et sœurs de la Communion,
et vous tous qui nous lisez et nous accompagnez au fil du temps… 

…à tous nous souhaitons une sainte et lumineuse année 2022. Sainte, parce que c’est notre vocation à tous, dans l’ordinaire de nos vies fragiles. Et lumineuse, parce qu’Il est notre seule lumière, et que sa Parole éclaire nos quotidiens. Que souhaiter de mieux que de vivre chaque jour de cette année qui commence guidé par la lumière de sa Parole !

Nous avons vécu Noël, comme une invitation toujours nouvelle à nous abandonner, à ne chercher d’autre refuge que la paille et la mangeoire qui ont été offertes au Verbe incarné, c’est-à-dire presque rien, mais en même temps tout ce qui suffit à notre vie.

Dans ce monde déboussolé et secoué par la pandémie, et nous-mêmes dont certains se sont sentis exclus des réjouissances familiales, nous avons été témoins de l’espérance qui renaît dans le cœur des hommes.

adf355 editorial 1Et c’est ainsi que nous entrons dans cette année nouvelle, dont nous ne savons rien, comme des précédentes. Les vœux fraternels que nous formulons les uns pour les autres ne sont pas de vains mots, des mots dits mécaniquement, en passant, mais de vrais élans du cœur, de vrais encouragements, des paroles de réconfort que nous voulons partager parce que nous les avons nous-mêmes reçus, dans l’enfant de la crèche, le réconfort qui vient du Père, la Bonne Nouvelle annoncée à tous les hommes, et chantée par les anges dans les cieux de Palestine.

adf355 editorial 2Ces jours de fête passés, nous avons repris notre marche, un peu épuisés peut-être, ou bien reposés, revigorés. C’est une marche en Église, dans cette année de la famille voulue par le Saint-Père au cinquième anniversaire d’Amoris Laetitia ; année synodale aussi à laquelle nous sommes invités à participer dans nos diocèses. 

Mais au sein de la Communion, nous sommes invités à une marche particulière que les membres du Conseil ont commencé à préparer depuis un an : celle qui nous mènera à l’anniversaire des quarante ans de notre mouvement, fondé en 1983 par Anne-Marie Le Marquer et Paul Salaün. Ce n’est pas simplement une journée de fête qui s’annonce un peu à l’avance, mais un chemin de conversion de nos cœurs, une invitation à relire ce que la Communion a été pour nous tous et pour tous ceux qui nous ont précédés. C’est un désir de retrouver le sens de notre démarche de fidélité, et de répondre tous ensemble à la question qui nous est posée à l’occasion de cet anniversaire : « qu’avons-nous fait de la vocation de la Communion ? » Engagés à servir et à témoigner – les deux jambes qui nous permettent d’avancer en communion, comme nous aimons le représenter – nous voulons profiter de cette année de grâce pour remercier le Seigneur et nous remettre dans son projet d’amour sur le monde et sur nos familles.

Nous voici donc invités à redoubler d’ardeur pour qu’au cœur même de nos tribulations, nous vivions de la Paix et de la Joie dont Il est la seule source !

Ce sont les vœux que nous vous adressons, avec nos pensées les plus fraternelles

Emmanuel et Marie

adf355 editorial 3