Dauphiné-Savoies


 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

départements :
38, 73, 74

 

lieu de récollection :

Monastère de la Visitation

27 rue du May
38500 VOIRON

responsables :

 

Marie-Josée MOUCHE

Marie-Françoise FEVRE

+33 (0)6 84 16 47 64

+33 (0)6 14 30 13 83

conseiller spirituel : 

 

 

 

Nous sommes huit à nous retrouver le dimanche 5 juillet devant la magnifique basilique de la Visitation d’Annecy, ravis de nous rencontrer après cette période « covidienne » vécue tant bien que mal et de bien différentes façons par les uns et les autres.

Il y a Anne-Marie, Caroline, Elisabeth, Jean-Denys, Marie-Françoise, Marie-José et Charlotte, une nouvelle personne que nous accueillons fraternellement à la CNDA avec amitié et grand plaisir ! Raymonde n’a pu se joindre à nous pour des raisons familiales (maman souffrante).

L’eucharistie du 14e dimanche du temps ordinaire nous « parle au cœur » car Jésus nous murmure à l’oreille (Matthieu 11, 25-29) :

« Venez à moi, vous tous qui peinez… »
« Je suis doux et humble de cœur… »
« Tu es béni, Père,
d’avoir révélé aux tout-petits les mystères du Royaume… »

Jésus nous invite à le rejoindre, nous qui vivons tant dans la solitude. Sa douceur et son humilité apaisent nos inquiétudes, nous encouragent à garder au plus profond de nous-mêmes la consolation et l’espérance et nous invitent à la louange. Prenons donc ensemble ce chemin spirituel et… le fardeau sera plus léger.

En début de messe, le Père Philippe Muller, recteur de la basilique, a présenté notre groupe de la CNDA avec clarté et précision !

A la sortie, nous faisons connaissance avec sœur Anne-Marie Baud qui n’a pas hésité à faire le voyage de Thonon les Bains pour nous emmener « en voyage » sur les pas de saint François-de-Sales et de sainte Jeanne-de-Chantal dont les reliques se trouvent dans cette même basilique qui domine la ville d’Annecy. C’est un parcours que nous n’oublierons pas !

Dauphine adf 350 1Dauphine adf 350 2De la crypte qui nous apporte une fraîcheur bienfaisante, sœur Anne-Marie nous emmène visiter en arpentant les ruelles historiques d’Annecy, pas moins d’une quinzaine de lieux qui retracent et évoquent la vie des deux saints. 

De la chapelle et maison de la Galerie (berceau de l’ordre de la Visitation) fondées le 6 juin 1610 par les deux saints jusqu’à l’église Saint-François, en passant par la statue imposante de saint François-de-Sales. C’est dans ces différentes maisons où il a séjourné qu’il a notamment écrit « L’introduction à la vie dévote » et le « Traité de l’Amour de Dieu ».

Nous passons par la cathédrale Saint-Pierre où il fût ordonné prêtre le 18 décembre 1593 et terminons par l’église Notre-Dame de Liesse où Mme de Sales, mère du saint, demanda au Seigneur d’avoir un fils qu’elle lui consacrerait… Elle fut saintement exaucée !

Entre temps, un pique-nique face à la basilique est le bienvenue et nous échangeons sur cette « épopée salésienne » arrosée d’un bon cidre bien frais que nous offre Anne-Marie !

Dauphine adf 350 3

On peut citer quelques réflexions et pensées de ce saint du XVIIe siècle, à la fois théologien, écrivain, humaniste, juriste, diplomate, missionnaire, formateur, prédicateur, directeur spirituel et conseiller des grands de ce monde. Il réunit avec brio et humilité grâce, grande liberté, courtoisie, pédagogie et douceur.

Dès l’âge de 6 ans, il dit à son père, qui lui demande à quoi il pense : « je pense à Dieu et à être un homme de bien ». Bien d’autres phrases nous « enseignent » :

  • « Où Dieu nous a semé, il faut savoir fleurir »
  • « On a beau dire : le cœur parle au cœur et la langue parle aux oreilles »
  • « Il faut que nos paroles sortent du cœur plus que de la bouche »
  • « Il n’y a pas plus de différence entre l’Evangile écrit et la vie des saints qu’entre une musique notée et une musique chantée »
  • « Soyons ce que nous sommes et soyons-le bien pour faire honneur au Maître Ouvrier duquel nous sommes la besogne »

En 1628, saint Vincent-de-Paul, son contemporain et ami, dira de lui : « j’étais porté à voir en lui l’homme qui a reproduit le mieux le Fils de Dieu vivant sur la terre »

Nous terminons notre journée remplis de cet enseignement d’un saint qui connaît bien le cœur humain et désire plus que tout nous aider à découvrir combien Dieu veut notre bonheur. Nous sommes d’autant plus confortés par le fait que nous nous retrouvons régulièrement en récollection chez les visitandines à Voiron.

Dauphine adf 350 4 Saint François-de-Sales est aujour-d’hui le patron du diocèse d’Annecy. Il est également le patron des écrivains, des journalistes et des sourds-muets. Et, parce qu’elle a connu tous les états de vie (épouse, mère, veuve, religieuse), sainte Jeanne-de-Chantal est aujour-d’hui un modèle pour chaque femme. C’est une grande amitié qui a lié François-de-Sales à Jeanne-de-Chantal et qui a permis la fondation de l’ordre de la Visitation en 1610. « Ce n’est pas par la grandeur de nos actions que nous plaisons à Dieu, mais par l’amour avec lequel nous le faisons »

Nous nous quittons ravis de cette journée si riche affectivement et spirituellement et remercions tout particulièrement sœur Anne-Marie pour son enthousiasme et sa disponibilité. Nous lui offrons une participation financière bien méritée qu’elle illustre d’un chaleureux : « à votre bon cœur » !!

Nous sommes heureux et fiers que saint François-de-Sales soit le saint patron de notre groupe.

Christiane Barré (St-Martin-d’Uriage) – Dauphiné-Savoie 

Nous arrivons des quatre coins de l’horizon : Ain, Rhône, Savoie, Haute-Savoie, Dauphiné, Isère, Drôme et Ardèche, le samedi 9 mars, à Châteauneuf-de-Galaure. Bernadette de Lyon, veuve et ancienne de la Communion, a été invitée à cette journée fraternelle. Elle est très heureuse de partager ce moment avec nous. Deux membres du Foyer de Charité nous accompagnent pour un beau programme : 

- Messe à 11heures à la chapelle où le père Toxé, conseiller spirituel du groupe Val-de-Rhône-et-Saône, concélèbre. 

- Repas partagé à quelques pas du Foyer, dans la nouvelle salle paroissiale, dans la joie de nous retrouver et d’échanger. 

- Expo et vidéo dans la maison à "La Plaine", pour mieux connaître et comprendre la vie de Marthe avec les membres du Foyer. 

journee amitie 340 1- Un temps personnel de recueillement et de prière chez Marthe à la ferme Robin, sous le soleil. Beau lieu où de nombreuses personnes viennent prier dans la chambre de Marthe Robin et lui confier leurs intentions de prière. 

Nous voici 19, tout sourire, devant l’accueil de la ferme Robin : 

Après avoir remercié les membres du Foyer de Charité pour leur accueil et le père Toxé pour sa présence, nous rendons visite à Gisèle, veuve et ancienne de la Communion qui habite à Châteauneuf. C’est l’occasion de se remémorer les débuts de notre groupe à Lyon. Thérèse, Françoise, Anne-Victoire et Bernadette nous racontent. Nous passons un bon moment en dégustant de bons nougats de Montélimar. 

Nous poursuivons notre chemin vers la maison d’Anne-Victoire qui nous a préparé une bonne soupe au pistou, un délice ! Nous terminons notre repas par un buffet de desserts, composés par chacun. Un heureux et chaleureux moment que nous n’oublierons pas. 

Chacun repart vers 20 heures en covoiturage avec le souvenir d’une belle journée fraternelle. A refaire, cela nous fait vraiment du bien ! 

Laurette (DAUPHINE-SAVOIE) Marie-Odile et Françoise (VAL DE RHONE ET SAONE

journee amitie 340 2

recollection-bdef

Des récollections sont régulièrement proposées aux membres de la CNDA.

La prochaine récollection aura lieu du 21 au 22 octobre 2017 au monastère de la Visitation. Elle sera prêchée par Monseigneur Marchand.

Si la date de la prochaine récollection ne figure pas ci-dessous, ou pour toute information pratique, joindre directement les responsables régionaux en consultant :

la fiche du groupe régional CNDA

 

 

Création du groupe en 2017 

bientôt de nouveaux articles sur la vie de ce groupe !