en Val de Rhône et Saone

Rhone Alpes.JPG

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

départements :
1, 7, 26, 42, 43, 63, 69, 71

 

lieu de récollection :

Maison d'accueil de la Providence

Ars-sur-Formans (01)

responsables :

  

Françoise Chardiny

Anne-Marie Perrin

+33 (0)6 82 74 73 96

+33(0)6 73 16 97 13

conseiller spirituel : 

Père Philippe Toxe 

  

 

Le lundi 20 janvier 2014, la pastorale des familles du diocèse de Lyon a rassemblé, à la crypte de la basilique de Fourvière, différents mouvements regroupant des personnes séparées ou divorcées, remariées ou non, ainsi que toute personne se trouvant dans l’une de ces situations.

rencontre-personnes-separees1Sur le thème « si je vous ai lavé les pieds, vous aussi lavez-vous les pieds les uns les autres » (Jean 13, 15), cette soirée était ainsiprésentée : « vivre un temps de pardon, de prière, de dialogue pastoral, de temps de la Parole, de gestes».

notre-dame-du-lausA Notre-Dame du Laus, les 21 et 22 mai 2011, la Communion Notre-Dame de l'Alliance a proposé un week-end de partage, de prière et de réflexion animée par le Père Ludovic Frère, recteur du sanctuaire.
Des quatre coins de l’horizon, ils sont venus, les pèlerins de Notre-Dame de l’Alliance des groupes Provence et Rhône-Alpes. C’est la première fois que nous nous retrouvons ensemble en récollection depuis que Provence a pris son indépendance et c’est avec grand plaisir que les habitants venus du froid ont retrouvé leurs frères et sœurs à l’accent chantant ! 

2saletteQu’il est bon pour des frères d’être ensemble !
Ce premier week-end ensoleillé de septembre a permis au groupe Rhône-Alpes de se retrouver pour partager amitié et prière. Nous étions neuf dont deux enfants.
Le samedi, journée à Notre-Dame de la Salette, pour ceux qui le souhaitaient. Un Père du sanctuaire expliquait longuement à un groupe de pèlerins l’apparition de la Belle Dame à deux enfants de la région en 1846. Nous en avons profité subrepticement et nous avons attendu qu’il ait fini pour aller nous présenter. Il nous a dit spontanément combien il regrettait que l’Eglise ignore encore qu’il existe des divorcés qui restent fidèles à leur conjoint.