Imprimer

Livre CNDA MaucourDe Marie-Pierre Martin, Thierry Maucour, 

Préface de Mgr Jean-Pierre Batut , évêque de Blois

Éditeur : Saint-Léger Editions

Parution : 06 février 2019

Maxime et Axelle se sont mariés devant Dieu et ont eu trois enfants. Au bout de quelques années, les rapports entre eux se sont tendus, jusqu'au divorce. C'est ce que nous apprenons par les lettres que Thierry et Marie-Pierre leur envoie, les accompagnant  dans leur cheminement après le séisme, avec une grande amitié. Aidé par les lettres de Thierry, un ami de son père, Maxime choisit de rester fidèle à leur sacrement de mariage et ne se remarie pas.

Beaucoup de questions se posent : comment pardonner ? Comment rester un père quand les enfants sont à la garde de leur mère ? Comment rester fidèle au sacrement de leur mariage ? De son côté, Axelle a obtenu la garde des enfants et rencontre toutes les difficultés d'une mère seule. Marie-Pierre, qui a été témoin de leur mariage, l'aide à garder le cap dans la tempête. Lasse de sa solitude, Axelle décide un jour de se remarier.
Mais quel regard Dieu porte-t-il sur elle ? Pourquoi l'Eglise semble-t-elle aussi sévère à son égard ? Et les enfants ? Au milieu de ces chambardements, il faut en faire des hommes et des femmes capables d'affronter la vie. Au fil des courriers, transparait la grâce du sacrement de mariage que Dieu continue de leur offrir malgré les vicissitudes.



Les auteurs
Thierry Maucour et son épouse, parents de quatre enfants, aujourd’hui grands-parents, ont vécu séparation et divorce.
Soutenu par sa communauté paroissiale et par la Communion Notre-Dame de l’Alliance, dont il a été modérateur de 1997 à 2002, il a posé le choix de ne pas s’engager dans une autre union. Thierry a publié deux ouvrages : « J’ai choisi de lui rester fidèle » (Mame, 2006) et « Quand le couple se sépare » (Artège, 2012). Il a été trésorier de l’association Miséricorde et Vérité. Thierry a rejoint son Seigneur le 3 janvier 2017.

Marie-Pierre Martin a été mariée civilement avec un baptisé divorcé, papa de trois enfants. Il est aujourd’hui décédé. Après son décès, Marie-Pierre a été, pendant plusieurs années, l’assistante du père Jacques Nourissat (19172014) qui a exercé un ministère de miséricorde et d’accompagnement auprès de nombreux fidèles divorcés remariés. Marie-Pierre, qui a collaboré à l’ouvrage d’Eric Jacquinet et de Jacques Nourissat : Fidèles jusqu’à l’audace : divorcés remariés, un chemin nouveau dans l’Église (Salvator, 2008), est aujourd’hui membre de l’association Miséricorde et Vérité.