Imprimer

Nous avons vécu des épreuves dans notre vie, épreuves qui ont pu nous édifier, ou qui ont pu nous abattre.

A l’origine de l’épreuve qui nous a amenés à rejoindre la Communion, il y a notre mariage, que nous avons voulu et choisi en pleine liberté. Mais avions-nous notre pleine liberté pour cette décision ?

Cela nous amène à la question essentielle : comment exercer sa liberté et accepter le plan de Dieu pour nous ?

Quelle liberté ? Avons-nous la capacité de discerner ce qui sera le meilleur pour nous ? Notre seul et propre discernement ne suffit pas à nous guider de façon sûre. 

temoignage 347 3Si nous devons effectuer un choix, allons-nous être complètement libres de notre décision ? Nos sens nous incitent à choisir ce qui nous fera plaisir, nos désirs profonds nous incitent à assouvir telle ou telle addiction, plus ou moins forte, la mode du moment, peut-être à notre insu, nous fera choisir la voie promue par la société ou les thèmes en vogue, notre intelligence nous orientera vers le choix raisonnable, notre histoire nous invitera à perpétrer les conséquences d’une blessure non surmontée… Que d’écueils à éviter ! 

Combien ont eu à déplorer un choix malheureux, qui a eu des conséquences contraires à l’intention de départ ? Notre liberté nous a entrainés à assumer une situation difficile, incompréhensible, qui a presque remis en question notre confiance en nous. Et pourquoi pas notre foi ?

Nous regrettons notre choix, ayant l’impression que tout est joué, et que nous avons perdu l’occasion.

Mais Dieu est à nos côtés, il veille, il "sur-veille". Si nous sommes attentifs, il nous envoie d’autres signes, des portes s’ouvrent, son Esprit Saint nous accompagne et nous permet toujours de répondre à son appel, quel qu’il soit. Si nous ratons l’occasion, son amour nous dessinera d’autres portes de sortie. Les Psaumes nous le rappellent :

« Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme, ils sont fermes et sa marche lui plait. S’il trébuche, il ne tombe pas, car le Seigneur le soutient de sa main. » (Ps 37, 23-24)

Comment Dieu me guide-t-il ? C’est une question qui est abordée au cours des parcours Alpha Classic et qui passionne souvent les débats entre les participants, chacun relisant sa vie différemment.

temoignage 347 5En revisitant notre vie, nous pouvons retrouver les moments où le Seigneur nous a ouvert des portes. Sachons reconnaître les actions de Dieu dans notre vie pour apprendre à nous mettre à son écoute, afin de suivre sa volonté et accepter son plan pour nous. Il ne veut que le meilleur, qui nous permettra d’atteindre « le terme attendu de la vie, la béatitude » (saint Grégoire de Nysse).

Ainsi, devons-nous nous laisser transformer, comme saint Paul sur le chemin de Damas, lorsqu’il retrouve Ananie qui lui rend la vue, « Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, et il retrouva la vue » (Actes 9, 18). Laissons tomber nos écailles qui nous aveuglent, sachons regarder l’évidence de l’action de Dieu dans notre vie et suivons ses chemins, ils nous permettront d’accomplir notre mission sur Terre. 

Didier (Châteauneuf-de-Galaure) -